Une Interview d'un Pro de l'Anim

Publié le par MORTAUXVACHES

Jean-FranCois Trumeau, vous avez bossé presque dans tous les studios de Paris et de la Province, vous etes allé en Chine, en Malaysie, a la Reunion...quel est votre opinion du D.A. en France? Qu'est ce que vous faites aujourd'hui? Vous pensez que vous avez perdu votre temps alors que vous auriez pu vous consacrer a la musique plus tot par exemple?

JFT Aujourd'hui, je ne fais plus beaucoup d'anim, je fais de la musique a la place, c'est ce qui me branche vraiment, l'anim j'en ai soupé. Des fois un pote peut m'appeler et si mon planning me laisse le temps de participer a une série ou autre chose, un film d'un autre format, je peux considérer me consacrer a un job occasionel mais les aléas de l'anim m'ont mis dans de sales draps...attendre des mois qu'un job tombe, j'ai été obligé d'emprunter de la caillasse a des Loan Sharks et apres des mois dans la merde, des le premier boulot, j'ai remboursé des agios pas possibles, tout ca a cause de deux ou trois employeurs qui m'avaient promis des trucs qui ne se sont jamais matérialisés.

Des regrets?

Non, je ne regrette pas mais je me suis rendu compte que meme le statut d'intermittent, c'est pas la panacée. Aller pleurer aux Assedics de province qui ne comprennent rien au systeme ou au statut des individus, c'est chiant.
A Paris des fois mon dossier a été bloqué...une vraie merde.

De quelles manieres appréhender une situation comme ca?
Des fois j'ai eu des envies de meurtres ...les Assedics m'en ont vraiment fait voir...je ne souhaite a personne de se faire traiter de la maniere dont ils l'ont fait avec moi...Ces mecs te doivent de la thune, c'est pas moi qui ai inventé ce systeme! Si un employeur veut me faire un CDI, je ne dirai certainement pas non. Vous connaissez bcp de CDI dans l'anim? (rires)

Mais cette passion qui vous faisait exister et dessiner des jours des nuits?
Et bien, elle a disparu ...comme mes économies (rires), non sérieusement...si a 25 balais...35 voire, ca vous branche de jouer les bohémiens; en effet c'est cool d'aller a Montpeul, a Valence, a Paris, en Espagne puis apres...apres dix ans de ce bordel, on a envie de travail...de travail lucratif et régulier...

Que pensez-vous des tarifs pratiqués par vos employeurs?
Ils sont loin d'etre réalistes. les studs parisiens je les ai quasi tous faits, Futuricon, Samka, Ellipse, Sparx, Xilam, Alphanim...c'est toujours, toujours la meme histoire...les mecs on le sait ont un budget dont ils sont les premiers a se plaindre mais eux ne souffrent pas de salaires diminués ou des carences du systeme meme et en fait, toutes les excuses sont bonnes pour sous-payer les techniciens.

Et a l'étranger?
Les salaires américains ou canadiens étaient décents. Lorsque j'ai travaillé au Canada, la série sur laquelle je bossais etait assez moyenne en qualité mais les conditions de salaires étaient tip-top. Alors la oui j'etais content d'occuper mon poste!

vous y retourneriez?
Non, ce ne me branche pas plus que ca?

La Chine?
Tres mauvaise expérience...attention, dans mon parcours professionel...
je ne veux pas citer de noms! ...je croyais avoir tout vu...AVANT D'ALLER A ANGOULEME...

Tu as vu, tous les studios parisiens qui ont du répondant ont ouvert une succursale a Angouleme pour raffler de l'argent, ou les subsides que le gouvernement a débloqué dans cette région.
Oui, oui tout le monde le sait, c'est vraiment une blague...et la région avait déja eu des déboires du temps des socialos, il y a longtemps, il y avait un maire socialo je crois, completement pourri qui avait completement detourné les credits d'une école d'anim. Je te parle de milliers de Francs...vraiment du gros brozoufs a la pelle!

Oui, je me rappelle...alors, nous sommes en Chine. Comment tu vois l'anim, des trucs perso?
Moi le boulot de superviseur me fait chier grave! Voir des line-tests toute la journée, reprendre des lay-outs, l'équipe n'était peut-etre pas mauvaise mais le sujet de ce long-métrage etait une merde...un truc vraiment médiocre, écrit par deux tafiolles...et le pire c'est que les deux conasses du studio m'ont demandé de rempiler sur un spécial Noel. Je n'avais rien d'autres en France, je suis resté. En fait, je n'étais pas si bien payé que ca et j'avais vraiment hate de rentrer.
Au retour, les patronnes de la boite m'ont fait chier...pinailler sur des trucs débiles...plus jamais, je referai un truc pareil.

As-tu entendu parler de ARATORN, un collectif basé a Dijon?
Oui, absolument, j'en ai entendu parler...il y a en effet des moyens d'exister sans ces boites de merdes...il y a des moyens de monter des projets, essayer de trouver de l'argent, se réunir en collectif comme eux plutot que d'etre tributaire artistiquement et financierement de patrons de boites comme celles qu'on connait. Je pense que si la conjoncture économique s'y prete, et ce n'est pas le cas aujourd'hui loin de la, on peut reussir ponctuellement a faire des trucs. Je voudrais bien rencontrer des gens qui montent des structures professionelles avec un rapport un peu différent et surtout que les gens des TVs, les acheteurs fassent preuve de gout et de culture. Au MIFA, j'avais discuté il y a longtemps avec des mecs de TF1 je crois...j'étais sur le cul. Ces mecs ne connaissaient rien au D.A...aucune culture cinématographique...on avait l'impression de parler a une bande de crétins qui était la pour pillaiver du champ aux frais de la princesse.

Des projets alors, Trumeau?
Non, non, pas dans l'anim...enfin pas pour l'instant. Moi ce qui me branche c'est la musique. Le reste attendra.

Interview par Téléphone. remerciements a Jean-francois Trumeau et Skype

Commenter cet article