nettoyage ethnique

Publié le par MORTAUXVACHES

Près de 77.000 Irakiens ont été tués entre janvier 2004 et août 2008, soit la période la plus sanglante en sept ans de guerre, selon un bilan établi par l'armée américaine.

Ce nouveau bilan américain a été publié discrètement fin juillet sur le site du Commandement central de l'armée américaine (Centcom). Il fournit les données américaines les plus détaillées à ce jour sur les morts en Irak.

Selon ces données, 63.185 civils irakiens et 13.754 membres irakiens des forces de sécurité ont été tués durant la période concernée.

Commenter cet article