TOTAL BOLLOX

Publié le par MORTAUXVACHES

Isaac Asimov avait le nez creux. Le 16 août 1964, en marge de l'Exposition Universelle de New York, celui qui compte parmi les plus grands auteurs de science-fiction de tous les temps s'essayait à prédire ce que serait le monde 50 ans plus tard - soit en 2014. Près d'un demi-siècle après leur rédaction, les pronostics de l'écrivain s'avèrent extrêmement proches de la réalité, comme l'explique aujourd'hui L'Express.

Dès 1964, Asimov prévoyait qu'"en 2014, seuls des vaisseaux sans équipage humain auront atterri sur Mars, même si une expédition humaine sera en préparation et une colonie martienne déjà imaginée". Résultat : en août 2012, la navette Curiosity, conçu par la NASA, atterrit sans aucun passager sur la planète rouge, dans le cadre de la mission Mars Science Laboratory. C'est le quatrième engin envoyé sur Mars par l'agence spatiale américaine. Parallèlement, le projet Mars One, initié en avril 2013, prévoit d'envoyer une colonie humaine sur la planète d'ici 2023. Aux dernières nouvelles, près de 200 000 personnes se sont portées volontaires pour cet aller sans retour.

Des communication "visuelles" et des repas "semi-préparés"

"Les communications seront à la fois visuelles et auditives. Vous pourrez à la fois voir et entendre la personne à qui vous téléphonez. Les écrans serviront non seulement à communiquer, mais aussi à consulter des documents, lire des livres, regarder des photos." L'auteur ne pouvait pas tomber plus juste. Car il est devenu monnaie courante de communiquer par écrans interposés, via Skype, Facetime ou Google + et ses "Hangouts". De plus, les tablettes tactiles, smartphones et autres Kindle permettent de consulter des documents, de lire des ouvrages ou de parcourir des album-photos sans la moindre contrainte.

Commenter cet article